Une Comédie musicale tournée en Pays Viganais

Un projet fou !

Un projet fou de tournage d’une comédie musicale dans les Cévennes !

Insufflé par l’envie de partager une aventure humaine et artistique un peu folle dans la ville du Vigan.
Pour le plaisir de se rencontrer et de faire ensemble.
Chansons et chorégraphies s’installent sur les placettes, fleurissent dans les ruelles, surgissent dans les bars, surprennent dans les jardins secrets, et apparaissent aux fenêtres des voisins.

« C’est une occupation très jolie. C’est véritablement utile puisque c’est joli.» (Antoine de Saint-Exupéry)

Un projet porté et initié par la Cie Amarante qui a fait appel dès 2016 aux habitants du pays viganais, aux associations, aux écoles, aux professeurs, aux commerçants, aux artistes, artisans ou cuisiniers, à toute personne désireuse de participer ! Car 2016 a d’abord vu la réalisation du TEASER.

Le tournage du film s’est déroulé de février à juillet 2017, ponctué de moments de pause. La sortie officielle a eu lieu le 3 novembre 2018.

Une grande aventure collective: au total, ce sont 900 personnes et 50 associations qui ont participé, à la musique, à l’image, à la technique, à l’organisation du tournage. Chacun à sa manière, selon ses envies, ses compétences ou le désir de se frotter à de nouvelles disciplines. La post-production continue à mobiliser les bénévoles mais aussi et encore une équipe professionnelle en 2017 et 2018. La sortie officielle, qui était attendue avec beaucoup d’impatience, a été préparé par de nombreux bénévoles.

Le film a été présenté au Cinéma Le Palace du Vigan le samedi 3 novembre 2018. Cinq séances gratuites à guichet fermé. Cette sortie officielle a été suivie d’une somptueuse Descente des marches qui fut l’occasion pour le public d’applaudir les 300 participants présents à l’événement et, pour les participants, de parader sous les applaudissements de la foule et les flashs des paparazzi.

Un parcours poétique et enchanté, préparé par les bénévoles a conduit ensuite le public jusqu’à la Halle aux sports où avait lieu la grande fête des retrouvailles autour d’un karaoké endiablé mené par Mimi’show, d’un concert enthousiaste des Pomodors et du set électrisant de DJ Bob. Le film sera ensuite diffusé en France dans un réseau de cinémas, festivals «du réel», lieux associatifs.

Le film, ses réalisateurs

COLINDA FERRAUD

« J’ai grandi au Vigan, j’ai voyagé, j’ai étudié, je suis revenue vers cette terre d’asile chère à mon cœur. C’est sur cette terre fertile que j’ai affirmé pendant 10 ans un univers artistique propre, emprunt d’une passion profonde pour le choeur théâtral et le théâtre de mouvement.
Je suis metteuse en scène et comédienne. Avec l’équipe de la Cie amarante, depuis des années, je joue, je crée, j’invente et je partage une passion.

Pour un public multiple et hétéroclite d’abord : au gré des tournées « tout terrain » de la Cie, nous défendons un théâtre populaire de qualité pour les très jeunes enfants comme pour les adultes.
Pour des participants de toute origine ensuite : j’anime des ateliers, des stages, des créations amateurs avec des enfants, des jeunes, des moins jeunes, des personnes « extraordinaires » et d’autres qui se pensent invisibles !

J’allie un théâtre professionnel pour parcourir villes et campagnes, écoles et places de villages à un théâtre amateur pour embarquer dans des aventures humaines et artistiques chaque fois différentes et un peu folles les habitants d’un pays, d’un village, d’une rue.

La dernière aventure en date était le Cabaret de village. Nous l’avons mené en 2014 sur les routes d’Espagne, de France et d’Italie, pendant un long voyage de 6 mois. A mon retour, j’ai senti qu’une nouvelle page devait s’écrire pour moi, dans mon pays, avec mes voisins, connus et inconnus.

Ce projet de comédie musicale vibrait déjà en moi depuis des années. A peine sorti de son tiroir, il a rencontré un écho époustouflant et merveilleux auprès des habitants du Vigan et alentours. En l’espace de 4 mois, nous avons pu monter une troupe et une équipe de tournage solides, prêtes à soutenir à tout moment le scénario, les choix artistiques et l’univers que j’écrivais, inspirée par mes rêves et par toutes les propositions d’associations et d’habitants du Vigan.

« Pour tisser ce film un peu fou, j’ai plusieurs fils dans ma boîte à couture »

Le fil du choeur, choeur théâtral, choeur vocal.
Comment un simple mouvement, un simple son, repris avec conscience par un groupe d’individus en harmonie peut donner place à des scènes d’une puissance mélodramatique, burlesque et toujours esthétique, propre à faire vibrer l’émotion chez le public ainsi emporté par une vague. Une vague puissante qui n’existe que par la capacité d’un groupe d’individus à se réunir, à l’écoute, en jeu. Ce fil est le fil rouge de mon projet artistique, rien ne peut se faire sans lui. C’est grâce à cette base partagée que ce film peut accueillir autant de participants aux diverses cultures et origines tout en restant un.

Le théâtre de mouvement sur un fil.
Depuis toujours je suis inspirée par les maîtres du cinéma muet et du théâtre de corps, ce film arrive alors comme un prolongement d’une pratique de longue date dans notre Cie. Utiliser les multiples richesses du corps jusque dans ses moindres expressions pour tout dire… ou presque ! La parole est alors d’or, nul verbiage en jeu, seulement l’essentiel. Les mots arrivent pour soutenir le scénario, le corps raconte les émotions.

Le fil poétique de la parole, de la chanson à texte aux poètes contemporains.
La chanson et la poésie apportent un autre regard sur l’action dramatique en cours. Véritable partenaire de jeu, la chanson alimente tantôt le mouvement de l’histoire en cours, tantôt elle s’y oppose. Elle structure aussi le scénario. Celui-ci part d’ailleurs d’une chanson interprétée par Juliette Greco, Un petit poisson un petit oiseau, des histoires d’amours impossibles, du choc des cultures, des carcans de nos traditions.
Autant de contraintes narratives à dépasser en chansons dans les ruelles du Vigan et sur les ponts du Pays Viganais ! Le voyage dans le paysage de cette petite bourgade cévenole qui a vu passer et s’arrêter tant d’immigrés depuis des siècles se fait aussi au travers de la langue. La chanson à texte quitte alors le français pour s’aventurer vers d’autres univers poétiques lointains et pourtant si proches.

Le fil de l’histoire de la comédie musicale et des grands films de genre.
Ce film est écrit en tableaux. Ceux-ci permettent à mes partenaires de réalisation et à moi-même de faire des incursions osées et étonnantes dans les différents « genres connus »  du cinéma. Autant de clins d’oeil en un plongeon léger dans l’univers socio-historique du pays viganais : des ouvrierEs fileuses de la Well aux ouvrierEs agricoles dans les champs d’oignons, de West Side story aux demoiselles de Rochefort ! Le savoir-faire et la connaissance de mes partenaires me permettent de passer avec plaisir et aisance du monde de la mise en scène à celui de la réalisation. Ils savent faire miroir à mes images et échos à mes désirs, tandis que je pars à la pêche de ce que les viganais ont à proposer ! »

ACHILLE BOISSON

Originaire du Vigan et installé à Montpellier, Achille Boisson est passionné par les domaines de la vidéo et de la musique. Il crée son entreprise de réalisation vidéo, ABV films, après l’obtention d’un brevet de technicien supérieur dans l’audiovisuel. Compétent à toutes les étapes de la réalisation et de la post production et excellent professionnel, il cadre une partie des scènes du film, puis assure le montage et l’étalonnage de celui-ci. C’est notre « SUPER ACHILLE »

CAMILLE GIL

« Réalisatrice, passionnée de couleurs, de formes et d’expressions, j’ai fait mes premiers pas dans le court-métrage de fiction avant de prendre un virage plus net vers le documentaire en étudiant au Sica de Buenos Aires en Argentine. Apres 8 ans de scène à travers le monde avec le duo de folklore caribéen CamEdu dans lequel je chantais et dansais, je reprends aujourd’hui la  réalisation et le montage vidéos avec un intérêt prononcé pour les thématiques sociales, les processus de création et les vidéos clips. Cam aux Mille Productions

PIERRE-ETIENNE HUSSON

Musique et informatique, ça peut faire bon ménage … tout est dans le langage …
Après un parcours entre jazz, groove, chanson, musique de théâtre, installations sonores, et musique à l’image (pub, jeux, films), j’ai découvert un chemin (parfois paradoxal) entre le jaillissement naturel d’une improvisation et la rigueur logique d’une programmation.
J’ai pris en charge la réalisation de la bande-son du projet, avec comme tâche principale de proposer à tous de participer à la création musicale, d’encadrer, uniformiser et lisser l’ensemble de toutes les séquences sonores !

CEDRIC PIOCH

Spécialiste des la conduite de drones avec son entreprise Cevennfly, il tourne une partie des scènes du film avec son regard aérien!