Présentation générale de LLSD

Les Langues Se Délient est un projet de territoire en milieu rural démarré en 2017.
C’est autant un projet artistique, culturel, que pédagogique, de médiation et de lien.


Les Langues Se Délient c’est :

Aller à la rencontre des habitants du Pays Viganais, quelque soit leur âge ou leur origine pour recueillir leur histoire, leur parcours, ceux de leur famille et rassembler les traces photographiques, sonores et dessinées de ces moments de rencontre.

Mener un travail de recherche artistique (plastique et radiophonique) avec une artiste professionnelle, Anna Saulle, photographe, et une passionnée, Marion Ferraud, illustratrice, et proposer à tous de découvrir leur travail tout en découvrant la richesse humaine de notre territoire.

Faire le lien avec la population, par l’intermédiaire des jeunes et des personnes âgées, et par le biais des écoles et des lieux d’activités périscolaire : sensibiliser ces jeunes à la notion d’accueil, de migration et de parcours de vie, proposer une initiation au travail artistique et à la diversité des cultures (ateliers qui aboutissent à une restitution), initier la rencontre entre génération, toucher par leur biais leurs familles et décloisonner les réseaux culturels et de sociabilité.


La population du Pays Viganais est constituée, à l’instar de la France et de l’Europe, de multiples origines.

Que l’on soit d’ici ou d’ailleurs, on a l’envie de transmettre sa culture, son art, ses savoir-faire, ceux que l’on a soi-même appris de ses parents et de ses origines, ceux que l’on s’est appropriés sur son lieu de vie.

C’est un projet qui s’adresse aux enfants mais aussi aux adolescents et aux adultes. Avec lui nous souhaitons ouvrir à la rencontre, à l’échange, à la curiosité de l’autre, par le biais de l’art et de la culture. Réunir des enfants, des jeunes, leurs parents et les habitants d’un territoire autour de la (re)dédouverte de cultures étrangères dont certains habitants sont eux-mêmes originaires. Parler des origines culturelles pour leur richesse. Sensibiliser les enfants, les jeunes, leurs parents et les adultes en général à la diversité des origines et des parcours d’hier pour leur parler d’aujourd’hui.

Transmettre pour décloisonner, écouter pour accueillir, créer ensemble pour faire lien.

En 2017: Les Langues Se Délient se sont tournées vers l’Espagne et le Maroc.

En 2018: Les Langues Se Délient se sont tournées vers l’Italie et l’Afrique de l’ouest.

En 2019: Les Langues Se Délient se sont tournées vers l’Arménie, la Géorgie, le Japon, la Serbie, le Cambodge, le Brésil, la Slovaquie, le Maroc, le Cameroun et l’Angleterre.

Quel magnifique voyage autour du monde !

L'exposition : "Itinéraires de Viganais"

Chaque année, c’est un véritable trésor qui nous ait offert,
tant par les mots, que les photos, dessins ou objets.
Et c’est pour nous l’occasion de créer une exposition à partir de toute cette matière.

En 2017 et  2018, les expositions ont été présentées dans le hall de la Mairie du Vigan en fin d’année.
Elle ont rencontré un franc succès.
Les visiteurs ont été touchés par la qualité esthétique et par l’émotion qui se dégage des témoignages.
Cette exposition dans la Ville du Vigan permet de donner une visibilité nouvelle aux témoignages recueillis, aux personnes qui ont bien voulu ouvrir la porte de leurs souvenirs.
L’échange établi avec eux transparaît, la confiance est lisible.

En 2019, l’exposition sera visible du 21 juin au 12 septembre
Dé-vernissage le 6 sept à 18h en présence des témoins et du Maire

 

Le lien avec "Encore combien d'étoiles?"

La Cie Amarante a débuté la création d’un nouveau spectacle intitulé Encore combien d’étoiles ? destiné au tout public à partir de 10 ans. Cette création se nourrit de l’ensemble du travail mené au sein du projet de territoire Les Langues Se Délient. La rencontre avec une quarantaine de personnes issues de l’immigration et l’écoute de leur parcours sont la source première de cette création théâtrale et visuelle prévue pour 2020.

Le spectacle, mis en scène par Colinda Ferraud et Juliette Lapeyre, réunira les deux comédiennes et deux violoncellistes. Il évoquera les parcours et les itinéraires humains par les jeux d’ombre chinoise, le travail de la lumière notamment par l’utilisation de gobos, le langage universel du masque larvaire et la puissance de l’alliance entre la voix humaine et celle du violoncelle.

La création s’appuie également sur une riche bibliographie littéraire allant de l’album jeunesse au roman récent. La série d’albums jeunesse «Français d’ailleurs» de Valentine Goby, a été une référence. Le création est accompagnée par le département du Gard et accueillie en résidence à la Cité scolaire du Vigan pour l’année 2017-2018. Elle sera accueillie par la Filature du Mazel (30), le Théâtre Albarède (34) en 2019 et Artimbal (30).

La production et la diffusion sont en cours.

Photos et Presse

Nos partenaires